Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

Délices et délires





Délices et délires
Le mois d'avril rutilant, celui qui d'ordinaire signe le printemps en soufflant sur le jardin son haleine de lilas, s'est liquéfié cette année en larmes de pluie. "Il fallait bien de l'eau après toute cette sécheresse en mars !" dit mon ami agriculteur en hochant la tête d'un air sagace, et d'ajouter pour finir de me convaincre : "En avril, faut que le pinson boive au buisson".
Soit ! N'en parlons plus ! Et tant pis pour les fleurs affligées aux pétales souillés de boue. D'autres sont déjà venues les remplacer et la vie continue au jardin comme ailleurs, sous l'édredon gris du ciel.
Un jardin... c'est comme un livre de philosophie appliquée. Tout est dit, tout est montré : la vie, la mort, la renaissance, le pourrissement, la beauté, la dégradation, la connaissance, la volonté, l'action... On apprend dans ce grand livre des leçons de patience et d'humilité et cette école buissonnière forge le caractère de ceux qui la fréquentent. Mais les autres, ceux qui s'y promènent, que viennent ils y chercher ? Qu'espèrent-ils y trouver ? Apaisement, sérénité, surprises, émotions, idées ? Gageons que les visiteurs trouveront ce qu'ils recherchent en explorant nos Jardins Secrets, avec peut-être en plus, une petite touche de déraison perceptible au milieu de ses beautés informelles. "Le beau est toujours bizarre " remarquait Baudelaire, outrepassant en poète prophétique les conventions artistiques de son époque. Si notre jardin reste marginal et insolite, il est cette année dans la mouvance du rafraichissant creuset d'idées qu'est le Festival des jardins de Chaumont sur Loire. Le thème de l'année 2012 en est : "Jardins des délices, jardins des délires". Des réalisations éphémères confiées aux paysagistes du monde entier évoqueront l'Eden et ses félicités mais aussi le délire et ses audaces. Il est amusant de constater qu'Alain et moi avons réalisé depuis 15 ans, entre autres espaces de rêverie, un "Jardin Délire" et un "Jardin délice", délicieusement délirants... "Ah ! Nous sommes copiés... Il faudra aller voir ça de plus près ! " s'esclaffe Alain en riant.
Voilà programmée une vivifiante balade, mais ne soyons pas dupes ! Les jardins naissent dans les coeurs et s'y épanouissent bien mieux que dans les bureaux d'étude, tant il est vrai qu'ils n'aiment pas "se coucher dans les lits qu'on a préparé pour eux"...





Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique