Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

J'aimerais bien [...] me promener dans les Jardins Secrets avec l'oeil d'un flâneur étonné





J'aimerais bien [...] me promener dans les Jardins Secrets avec l'oeil d'un flâneur étonné
J'aimerais bien, parfois, me promener dans les Jardins Secrets avec l'œil neuf d'un flâneur étonné... J'aurais laissé sur le seuil de la porte cet "œil du maître" qui me taraude, vigilant et sévère, jusqu'à anéantir ma propre flânerie et ne dresser sur mon chemin que des devoirs à accomplir en une infinité de tâches incontournables pour préserver et pérenniser la beauté de mes jardins et en assurer l'entretien. "L'entretien"... Je n'aime pas ce mot, souvent évoqué par des visiteurs pragmatiques.
Il est rabat-joie. Il met en avant les soins, les réparations, les dépenses qu'exige le maintien d'un site en bon état. Il brise l'élan, tord le coup à l'imagination, étouffe l'émotion. Il requiert une attention vigilante et active qui ne laisse pas de place à la rêverie. Dommage !

Sans la tyrannie de mon œil aux aguets, il me pousserait des ailes pour me laisser aller à l'étonnement, au ravissement et m'esclaffer comme beaucoup de visiteurs "Quel paradis" !
Je n'enfoncerais plus un doigt inspirateur dans le terreau des jardinières pour en vérifier l'humidité tout en me hâtant de pincer les fleurs flétries.
Je trouverais romantiques les roses ébouriffées, poétiques les pétales répandus sur les bassins et dans les allées parce que j'aurais oublié mon épuisette et mon balai.
J'ignorerais la mouche blanche, le puceron noir, l'araignée rouge, la rouille, la cochenille, la fumagine et l'oïdium...

L'eau jaillirait claire et chantante des fontaines comme d'une source fidèle et rien ne viendrait ternir le plaisir de mon vagabondage insouciant, comme celui de mes petits enfants lorsqu'ils jouent dans les jardins.

Parfois pourtant, je retrouve cet état de grâce, lors de certains soirs d'été, avec la complicité de la nuit, lorsque la douceur de l'air, la musique et la lune sont de connivence pour des nocturnes enchantés aux Jardins Secrets.

Cette année encore, après le départ des derniers visiteurs, j'ai pu sereinement flâner dans mon "Paradis", humer l'odeur des pétunias, admirer le ruissellement de l'eau et l'étrange clarté des fleurs à la lumière des lanternes. Puis, j'ai cherché la lune qui jouait avec les nuages dans le jardin des étoiles en songeant que ce jardin là appartient heureusement à chacun et n'a pas besoin d'entretien.

Nicole Moumen


Notez


1.Posté par dacaio le 25/08/2011 19:22

bonsoir - je vous remercie pour votre commentaire sur l'article que j'ai consacré à vos Jardins sur mon blog ... Et je suis contente que le résultat vous ait plu ... Ce fut pour moi une visite extraordinaire dont je me souviendrai longtemps - d'ailleurs j'espère bien vous amener encore d'autres visiteurs ... A suivre sur mon blog un autre article sur vos espaces intérieurs et les objets auxquels vous avez sur donner un peu de votre âme ... Bravo et bonne continuation

amicalement

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique