Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

Je me souviens de tous vos rêves





C'est un livre de vacances, à lire enveloppé de solitude, au bord d'une rivière, à l'ombre des sous bois ou dans la lumière des prairies.
Son auteur, René Frégni est un écrivain flâneur, en quête des beautés d'un monde provençal qui s'étend de Manosque à Marseille. Ecolier fugueur, adolescent révolté, adulte marginal, soldat déserteur, il mène longtemps une vie d'errance et connait la prison. Les mots vont le sauver en accompagnant ses marches solitaires dans les collines de sa Provence natale : "écrire quelques mots chaque jour, des petits fragments de vie qu'on ramènent chez soi, dans ses yeux, sur sa peau, ses cheveux, ou dans la lourdeur des jambes". De ses vagabondages lumineux dans la nature jusqu'à sa table de travail, sous le halo clair de la lampe, les mots qu'il tient au chaud dans le coin de sa mémoire en marchant, se déversent dans ses cahiers d'écolier, le soir, pour prendre vie. "Je cherche à attraper la vie, à la pointe de mon stylo, accrocher tout ce qui vit pour être moi-même encore plus vivant."
Avec délicatesse et empathie, il parle des déchus rencontrés sur son chemin et de sa quête pour se réconcilier avec la vie. Parallèlement, il tente de faire partager son expérience aux exclus dont il se sent frère, en animant des ateliers d'écriture à la prison d'Aix en Provence et celle des Baumettes à Marseille.
Ce livre introspectif et contemplatif, rayonnant d'une "mélancolie solaire" comme le définit Gallimard son éditeur, s'insinue en nous à pas feutrés pour évoquer un bonheur simple, si discret qu'on passe tout près de lui sans le reconnaitre.
A lire avant que la rentrée ne fracasse cette bienfaisante douceur ou dans la grisaille de l'hiver, pour faire entrer la lumière.



Notez


1.Posté par BrianProge le 12/10/2017 08:23 (depuis mobile)

Frontline employees are immersed in the day-to-day details of express technologies, products, or markets. No united is more dextrous in the realities of a performers’s m‚tier than they are. But while these employees are deluged with hugel

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique