Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 9 avril au 8 octobre 2017



Le blog de Nicole

La cuisine des Fées





La cuisine des Fées
Puisque mars boude encore et retient sous la neige et la boue les fleurs prisonnières, je m'octroie sans remord un peu de répit pour aller picorer quelques lectures. Je choisis Baudelaire: "Les fleurs du Mal ", titre justement en accord avec ce vilain temps déprimant... La page s'ouvre au hasard sur le poème "Paysage".
" Alors je rêverai des horizons bleuâtres
Des jardins, des jets d'eau, pleurant dans les albâtres
Des baisers, des oiseaux chantant soir et matin
Et tout ce que l'Idylle a de plus enfantin."

Je suis sous le charme et voici que mon jardin délaissé me rattrape, en même temps qu'affluent les souvenirs heureux qui s'y rattachent... Souvenir du printemps et du babillement de mes deux petites-filles, Sara et Zelda, qui ont installé leur dînette sur la pelouse piquée de fleurs. Je les observe à la dérobée. Leurs menottes de cinq ans s'agitent en petits gestes brefs et saccadés. Intriguée, je m'approche...
- "Qu'est ce que vous faîtes ?"
- "Ben, tu vois bien, on dépétale les pâquerettes."
(Inutile de chercher le verbe "dépétaler" dans le dictionnaire, il n'existe pas. Elles l'avaient inventé !)
- "Et pourquoi faire?"
- "Ben tu vois bien, c'est pour décorer notre salade. Dis, Madame, tu viendras manger dans notre restaurant ?"
Peu de temps après, me voici installée sur l'herbe devant une rafraîchissante salade dans laquelle, un brin méfiante, j'identifie des feuilles de mélisse, de menthe et de sauge, une brindille de romarin, quelques fleurs de thym, de la ciboulette hachée menu, le tout décoré d'un délicat semis de pâquerettes et de pissenlits...

Quel charmant repas et quelle charmante idée ! Mais soudain, me revient en mémoire un petit livre oublié: "Les fleurs se mettent à table" de Marylène Gros Daillon, préfacé par Laurent Petit, le chef étoilé du Clos des Sens à Annecy : " Les fleurs vous invitent à renouer avec un art de vivre empreint de délicatesse et de finesse, de gourmandise et d'élégance" affirme l'auteur de ce petit livre délectable. Il est joliment illustré, riche en conseils et recettes inédites, faciles à réaliser. Y sont aussi répertoriées les fleurs toxiques, "les fleurs du mal" en quelque sorte !

Ainsi Baudelaire, l'inimitable magicien, m'avait-il permis de retrouver, lors d'une journée grisâtre, le souvenir lumineux de Sara et Zelda, mes deux adorables hôtesses, qui elles même m'avaient menée jusqu'à Marylène et sa cuisine de fée...
Le temps d'écrire ces lignes et me voici à nouveau au jardin. Est-ce un rêve ? Il me semble qu'avril esquisse un sourire..




Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique