Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

Le potager vagabond





En toutes saisons, les fruits et les légumes du monde entier arrivent sur nos marchés. Gonflés d'eau, drogués de pesticides, bien loin de réjouir nos palais, leur insipidité nous navre et nous révolte. Nous jurons de ne plus nous faire berner par les fraises en hiver et cependant, quelques jours plus tard, nous retombons dans le piège des tomates, "saveurs d'antan" !
Le marketing nous fait avaler n'importe quoi et tant pis pour nous, qui cédons à nos caprices d'enfants gâtés, submerger d'offres alléchantes.
Ce que nous mangeons révèle notre histoire, nos souvenirs affectifs, nos frustrations, nos angoisses. Notre choix alimentaire n'est pas anodin. A notre petite histoire intime vient s'ajouter la grande histoire, commune à tous, qui elle aussi s'est installée dans nos assiettes.

Les hommes de l'Antiquité ne mangeaient que des fèves, des lentilles, des pois, des navets, des choux... Puis sont arrivés au cours des siècles par le biais des migrations, explorations, guerres et échanges commerciaux, des légumes étranges venus d'Orient (artichauts, épinards, aubergines...). La découverte de l'Amérique au 15ème siècle a provoqué une nouvelle vague de légumes "migrants". Certains se sont si bien adaptés à leur terre d'accueil qu'ils nous sont devenus indispensables (tomates, haricots, pommes de terre).
Au 18ème siècle, les expéditions maritimes autour du monde ramènent en Europe épices, légumes, fruits, herbes et plantes exotiques qui enrichissent aujourd'hui la palette de notre gastronomie.

Tout allait donc bon train lorsque sont arrivés "sur le marché" les prestidigitateurs de la génétique. Sous le couvert d'une noble aspiration, celle de nourrir la planète entière, ils ont outrageusement perturbé les codes de la nature pour imposer une alimentation triste et sans saveur.
Heureusement, une prise de conscience est là, qui fait son chemin de notre tête pensante à notre assiette.
Il suffit juste d'assaisonner le tout d'un zeste de bon sens et de cultiver son jardin !



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique