Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

Ouverture d’un nouveau jardin : "L’Isle Joyeuse"





Ouverture d’un nouveau jardin : "L’Isle Joyeuse"
Le dernier-né des Jardins Secrets, « L’Isle Joyeuse » a été présenté aux visiteurs le samedi 25 juin après une très longue gestation dont nous avons oublié de compter les années, tant le projet est ancien et tant il a subi de transformations, de mises en latence et de redémarrages.
Cette mutation chaotique illustre bien la façon de travailler d’Alain (concepteur des Jardins Secrets), en prise à un flot ininterrompu d’idées qu’il peine parfois à canaliser.
Pendant 6 ou 7 ans peut-être « L’Isle Joyeuse » qui, avant sa conception portait déjà son nom, fût une scène de théâtre où chacun jouait son rôle dans l’effervescence entrecoupée de colères et de rires.
Ainsi se construisent les Jardins Secrets… et « L’Isle Joyeuse » n’a pas échappé à cette fantaisie créatrice et désordonnée.
Son nom, emprunté à une partition pour piano de Claude Debussy sonne clair et gai et évoque les jeux galants et frivoles, du temps où Shéhérazade enchantait les nuits d’un prince amoureux. C’est un îlot au cœur des jardins, un îlot sans eau… On y accède pourtant par des petits ponts comme pour embarquer sur un joli navire : « embarquement pour Cythère » peut-être, l’île de l’Amour et des plaisirs… Il est clair qu’Alain exprime là sa nostalgie d’un art de vivre évanescent à travers ce salon-jardin entouré de verdure et de fleurs, abritant sous son dais les multiples délices d’une civilisation sensuelle et raffinée.
On y retrouve tous les matériaux qui font l’identité des Jardins Secrets : le bois tourné des colonnes et des moucharabiehs, le mortier de chaux des arches et des bassins, l’eau des fontaines, les éclats de verre et de lumière suspendus aux plafonds à caisson.
« L’Isle Joyeuse » va désormais clore la promenade labyrinthique des Jardins Secrets sans pour autant « clôturer » les idées de son concepteur…
« Un homme sans projet est un homme mort » a-t-il coutume de dire…
Alain est bien vivant et me parle souvent de ses projets très confidentiels, alors… chut ! Je me tais et je garde nos secrets…

Nicole Moumen


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique