Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018



Le blog de Nicole

Querelle au sommet !





Querelle au sommet !
"S'il pleut à la Saint Médard, il pleut 40 jours plus tard...".
Et pour ceux qui n'ont pas bien compris : "S'il pleut le jour de Saint Benoît, il pleut 37 jours plus 3".
C'est irréfutable ! Les saints se disputent la couleur du ciel avec les météorologues. Les uns, pour avoir accompagné le quotidien de nos ancêtres campagnards qui vivaient au rythme des saisons, les pieds campés dans la terre nourricière ; les autres pour avoir percé le secret des flux et reflux atmosphériques, annonciateurs des perturbations du ciel. On se moque aujourd'hui des vieux dictons pleins de saveur, leur préférant le fade discours des météorologues ou l'affichage magique, via internet ou téléphone portable, des prévisions du temps. Une pression légère du doigt et nous voilà informés pour quinze jours de l'état du ciel. Nous sommes si fiers de pouvoir naviguer dans le temps et l'espace à l'aide d'outils subtils que quelques génies de l'informatique ont élaboré pour nous ! Un clic de souris et nous voilà les maîtres du monde. Une claque du temps et nous voilà vaincus, abasourdis par les hostilités d'une nature que nous avons l'outrecuidance de vouloir maîtriser.
Saint Médard, Saint Barnabé, Saint Benoît et même Saint Glinglin doivent bien rigoler, là-haut, chaudement emmitouflés dans leurs sacro-saints nuages. Je les entends d'ici :
- "Allez, on arrête de les arroser !"
- "Attends encore un peu... qu'ils comprennent ces vaniteux qu'ils ne sont que fétus de paille. Une chiquenaude du ciel et voilà leur économie ébranlée, leur prospérité lézardée, leur moral effondré. Ah ! ces pauvres pantins !"
- "Tirons encore un peu les ficelles", insistent les trois saints de glace, Mamert, Servais et Pancrace. Et tous de tonitruer...
- "Un peu d'indulgence" clame soudain Saint Clément. "Ça commence à être triste, toutes ces rues sans petites robes fleuries, ces terrasses et ces prairies désertées, ces jardins mouillés, ces fleurs éplorées... Et puis, moi, j'aime bien les glaces en cornet ! Pensons aussi aux agriculteurs, aux maraîchers, aux horticulteurs, à tous les travailleurs qui gagnent durement leur vie. A défaut d'un paradis fiscal, on pourrait bien leur accorder une petite place dans le nôtre. Et puis, il y a les oiseaux, les papillons, les abeilles... "
Perplexe, Saint Médard se gratte l'auréole, puis, soudain inspiré :
- "S'il pleut à la Saint Médard, il pleut 40 jours plus tard. A moins que Saint Barnabé ne vienne l'arrêter ! Barnabé ! Débloque l'anticyclone ! Fais le bouger ! Tu vas les voir, en bas, se ruer vers l'or, le vrai or, l'or du soleil !".



Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique