Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 9 avril au 8 octobre 2017



Le blog de Nicole

Un jardin à écrire





A toutes les époques, les écrivains ont souvent ressenti la nécessité impérieuse de cultiver un jardin. Le travail d'écriture, avec le choix des mots, l'élaboration des phrases, la mise en ordre des idées, requiert un effort intellectuel, une discipline, une rigueur souvent épuisante.
Il n'est pas étonnant que l'homme de lettre tente d'échapper à cette tyrannie et trouve refuge dans son jardin, âme soeur de son "jardin secret"... Il reconnait là son territoire, un territoire à aménager, à remplir comme une page blanche. Faire son jardin, c'est aussi et encore écrire une histoire, être en quête de l'expression juste, de la phrase parfaite, de la ponctuation adéquate, qu'il conviendra de matérialiser en plates-bandes, allées, points d'eau et plantations. Caroline Lecardonnel, ancienne journaliste, créatrice des jardins d'Argences, en Normandie, confie qu'elle a utilisé dans son jardin "les vivaces-mots, les arbustes-points, les annuelles-virgules. J'ai gommé, regommé, et déchiré, dit-elle. Puis j'ai rajouté de la matière, des feuillages-locutions, des roses traits-d'union."
Des chapitres se sont ainsi écrits, qui sont autant d'espaces clos, chargés de sens et d'émotion, à lire, à décrypter. Souvent, un jardin est une autobiograhie. "Montre-moi ton jardin, je te dirai qui tu es..."
Ecrivez donc votre jardin ! Prenez la plume ! Une plume de merle de préférence, parce que ses trilles envolées vers le ciel, sont audacieuses et joyeuses et que, (sans vouloir offenser Monsieur de la Fontaine) votre plume de merle vaudra bien sa plume d'oie !

Nicole Moumen


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique