Jardins Secrets, le blog

Une évasion bucolique et originale sur 7000m2. Ouvert 7j/7 du 8 avril au 7 octobre 2018


Le blog de Nicole

Coup de projecteur sur la cour du grand marronnier





Coup de projecteur sur la cour du grand marronnier
C’est le plus ancien des jardins. Ici se trouvait en 1980 une ferme délabrée, une cour boueuse, une fosse à purin, un jardinet sous le marronnier, des vaches, des coqs, des poules et du foin.
Aujourd’hui c’est une belle ferme restaurée, un tapis de calades, le murmure des fontaines, des fleurs dès les premiers rayons du soleil.
Dés l’entrée dans cette cour, sous le marronnier centenaire, se retrouvent les éléments qui font l’originalité et l’identité des Jardins Secrets.
Les matériaux utilisés sont souvent détournés de leur fonction habituelle.
- Le bois : mélèze, cèdre, séquoia (tous trois imputrescibles) en bouquets découpés, coffres sculptés, jardinières, colonnettes et treillages.
- Les galets : enfoncés dans un lit de ciment frais, ils deviennent « calades ».
- Le mortier de chaux : composé de ciment blanc, sable, chaux et colorant, ce mélange sèche à l’air et ne gèle pas. Il permet de confectionner (avec des moules et des astuces) fontaines, balustres, claustras, pots, carreaux, tuiles...
- Le cuivre : le nouveau-né d’Alain, il suffit de lever les yeux pour le découvrir sur les toitures, en volutes, rinceaux, paniers de fleurs, oiseaux et coqs.
- L’eau : apprivoisée, canalisée, elle est le fil d’Ariane des jardins. Chaque jardin a d’ailleurs sa fontaine.
- Les fleurs : sages ou exubérantes selon les jardins et les saisons, elles se font complices de l’architecture.

Sonia Moumen


Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Notre histoire | Votre visite | Groupes | Evénements 2017 | Restauration | Le blog de Nicole | Ils ont aimé ! | Vidéos | A voir aux alentours | Informations pratiques | Actualité | Boutique