Sans titre

Stop les roses ! Ne soyez pas si pressées de fleurir…

Cette année, le printemps accomplit son travail avec frénésie : draperies de glycine, guirlandes de
clématite accrochées aux tourelles, bourdonnement du marronnier sous l’assaut des butineurs, précocité
des roses aux myriades de boutons si prometteurs…
Et pourtant, un voile de nostalgie s’est installé sur notre jardin. A quoi sert en effet le festin que nous
avons préparé toute l’année , si vous n’êtes pas là pour vous régaler avec nous ? Quelle tristesse et quel
dépit !
C’est ce que nous ressentons, seuls dans notre jardin plein de beautés mais vide de présence et de
regards.Vos yeux, vos sourires nous manquent cruellement et malgré notre confinement de luxe au sein
d’un petit paradis odorant et fleuri, il nous semble que rien n’existe vraiment sans le partage et l’échange.
Dés que possible, avec toutes les mesures sanitaires qui s’imposent , nous ré-ouvrirons les portes de nos
Jardins Secrets et ils reprendront vie, grâce à vous. Ne ratons pas le grand banquet de l’été !
« Forget me not » ! dit le myosotis…

Retour haut de page