Sans titre (5)

Un été aux abois

La vision est surréaliste et semble appartenir à un rêve qui mettrait en scène un bal masqué un peu triste, sans musique ni danse. Les masques circulent dans les allées, s’attardent, se penchent sur les fleurs, émettent des sons étouffés. Seuls les yeux vivent.

Derrière le masque dont certain révèle notre façon d’être (classique, pratique, fantaisiste, rustique ou chic) se cachent les mêmes contraintes, les mêmes appréhensions et préoccupations. Paradoxalement ce bandeau protecteur et les gestes barrières nos relient plus qu’ils nous isolent. Ils sont devenus un rituel de cohésion sociale contre un danger imperceptible et omniprésent. Soudain, nous nous ressemblons tous. « Que nous soyons puissants ou misérables » comme dirait Monsieur de La Fontaine, nous sommes tous des êtres humains identiquement vulnérables, fragiles, déboussolés sur une même planète malmenée.

Pourtant, la vie est là, et vous êtes miraculeusement revenus après la torpeur du confinement, plus que jamais assoiffés de nature, d’espace, de beauté, de sérénité. Nos rencontres fortuites dans les jardins, vous, avec vos lèvres cachées, moi, avec mes oreilles déficientes me laissent parfois dans l’embarras et provoquent des situations cocasses. Peu importe ! Si je ne lis pas sur vos lèvres, je lis dans vos yeux, et votre émotion, votre enthousiasme me touchent et me réjouissent.

Subtil et inestimable échange qui soudain pulvérise notre étouffante mascarade pour un bref instant de grâce.

Nicole

3 réflexions sur “Un été aux abois”

  1. Vos jardins sont extraordinaires, vous nous redonnez du courage et surtout « continuez » a ravir nos âmes avec tant de beauté, bien amicalement a toute l’équipe.

  2. Revenue hier goûter à vos jardins, quel plaisir d’y découvrir les nouveautés et que l’esprit généreux et créatif demeure malgré les années qui passent. Une visite à chaque fois heureuse et stimulante!
    Dominique

  3. merci ^pour ce beau texte !!! le masque est il obligatoire dans les jardins sachant que ce n’est pas un endroit clos
    belle journee et a bientôt
    ghislaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page