terre-globe

La Machine ronde

Je n’aime pas voir arriver la nouvelle année. Je la trouve arrogante avec ses diktats de célébration puérile et de fête imposée. Elle me parait être une vieille sorcière qui cache sous son vêtement neuf des mystères et des secrets qu’elle nous révélera avec douceur ou brutalité selon son humeur. Lorsque j’étais plus jeune, la nouvelle année augurait d’une plongée excitante dans l’inconnu et j’attendais confiante, ses surprises et ses merveilles. L’âge m’a rendue moins optimiste et plus lucide, tant il est vrai qu’une année, ajoutée au grand livre des comptes du calendrier universel est aussi une année retranchée à notre petite histoire individuelle et signifie pour chacun d’entre nous que le compte à rebours a commencé…
Pendant ce temps, la terre continue sa rotation et, de jour en nuit, accomplit son année.
A la voir évoluer sans à-coup au sein de notre galaxie, elle paraît imperturbable. Pourtant, à la considérer de plus près, elle ne tourne plus trop rond notre planète bleue depuis que ses locataires ont perdu la boule !
Les plus naïfs l’implorent ; « notre Terre qui êtes aux cieux, pardonnez nous nos offenses, ne nous soumettez pas à la tentation, délivrez nous du mal …
Les plus déterminés, refusant tout acte de contrition destiné à exorciser la faute primordiale, luttent à grands coups d’épée dans l’eau alors que d’autres, très puissants, s’acharnent à la ravager.
Elle est pourtant si jolie, si précieuse, si généreuse, si miraculeuse, cette petite boule de vie !
Qu’est -il advenu de notre « Jardin Planétaire », évoqué par le paysagiste Gilles Clément, un jardin clos, aux ressources limitées, que l’homme en bon jardinier, doit ménager ?
La cérémonie des vœux paraît bien dérisoire au regard des absurdités qui mènent le monde.
Les miens auront donc la saveur de pâte de guimauve, c’est à dire assez insipides mais au parfum de rose, parce que j’ai le privilège de vivre dans un jardin et que je crois encore au doux pouvoir des fleurs.

A toutes et tous, une année florissante, pleine de vitalité et une main verte pour faire pousser une multitude de petits bonheurs dans vos jardins secrets.
Au plaisir de vous revoir dans notre microcosme fleuri.
Nicole

Retour haut de page